Rugby subaquatique

Le rugby subaquatique est un sport d’équipe qui se pratique en apnée avec palmes, masque et tuba. C’est une activité en 3 dimensions, qui se joue dans la partie la plus profonde du bassin. L’activité est mixte, l’âge minimum requis est de 17 ans révolus. La section rugby subaquatique a été créée lors de la saison 2017/2018.

Chaque participant a droit à deux séances gratuites. Le paiement se fait au mois à raison de 20€/mois.

Entraînement

Vendredi : 18h00 – 20h00 à la piscine Léo Lagrange (métro Jean Jaurès)

 

Histoire

Ce sport est apparu en 1961 grâce à Ludwig von Bersuda, alors membre du club de plongée de Cologne (DUC-koeln). Il cherchait un moyen de rendre l’entraînement plus amusant. Pour cela, il eut l’idée d’un jeu de ballon sous l’eau. Or les ballons classiques remplis d’air n’étant pas adaptés, il remplit la balle d’eau salée. Puisque la densité du ballon était désormais supérieure à celle de l’eau, il ne flottait plus à la surface, mais coulait lentement vers le fond, la vitesse de chute pouvant, dans certaines limites, être contrôlée par la concentration de la solution saline. C’est une balle de water-polo qui fut utilisée, le ballon de football étant trop grand et donc peu pratique sous l’eau.

Règles

Une rencontre oppose deux équipes et se déroule dans une piscine, généralement en deux mi-temps de 15 minutes chacune. Une équipe est constituée de 6 joueurs dans l’eau, 6 joueurs remplaçants et 3 joueurs de réserve. L’aire de jeu mesure 12 à 18 m de long et 8 à 12 m de large. Sa profondeur moyenne : entre 3,5 et 5 m. Le jeu se pratique avec un ballon sphérique, rempli d’eau salée pour ne pas flotter. Il fait la taille d’un ballon de handball et ressemble à un ballon de foot. Les buts sont posés au fond de la piscine entre 3,5 et 5 mètres de profondeur. Le but a la forme d’un panier de 450 mm de haut dont le diamètre de la partie supérieure est de 390 à 400 mm. Le bord du panier est recouvert d´un rembourrement moelleux. Chaque équipe se compose de six joueurs sur le terrain et de six remplaçants. Le nombre de remplacements est illimité. Afin de distinguer les 2 équipes, l’une joue avec la couleur blanche et l’autre avec une couleur foncée (noire ou bleue).

Les règles principales sont :

  • Seul celui qui a le ballon peut empoigner ou être empoigné ;
  • Il est interdit d’agripper le matériel d’un joueur ;
  • Le ballon ne doit pas sortir de l’eau ;
  • Il est interdit de se tenir au but ;
  • La violence n’est pas autorisée. Mordre, griffer, frapper, étrangler, etc. équivalent à une faute.

(À noter que les ongles doivent être coupés courts et le corps ne peut pas être enduit de crème ou de graisse, afin de conserver une qualité de jeu et de contact lors du corps à corps.)

Les matchs sont arbitrés par deux arbitres aquatiques et un non-aquatique. Ce dernier actionne, lorsque cela est nécessaire, le signal sonore aquatique et de surface. Les arbitres aquatiques sont équipés d’un bonnet distinctif rouge et d’un maillot de corps jaune. Les arbitres utilisent une gestuelle codifiée pour communiquer entre eux et avec les joueurs. Des arbitres de table, qui notent le score sur la feuille de match, s’occupent du chronomètre (durée du match, durée des « prisons » prises par les joueurs) peuvent se joindre aux trois autres arbitres susmentionnés.